Page 1
En passant

Travaux de confortement des digues domaniales de Nevers (Jonction) > à partir de fin octobre

Le principe des opérations

Le renforcement des digues est assuré par la réalisation d’un écran étanche au coeur de la digue ainsi que le confortement du talus de la levée, côté zone d’habitation.
L’objectif est de limiter les brèches à travers la digue en cas de crue de la Loire.

Des travaux de rénovation vont être effectués au niveau de l’ancienne écluse de la Jonction afin de prévenir des risques pour cet ouvrage vis-à-vis des crues.

Un réaménagement de l’ancienne piscine va être également réalisé.

Calendrier prévisionnel

  • Fin octobre 2019 – fin janvier 2020 : levée de la Bonne-Dame ;
  • Début novembre 2019 – fin février 2020 : levée de la Blanchisserie et ancienne écluse ;
  • Mi-novembre 2019 – fin mars 2020 : levée de la Jonction.

Les intervenants

  • Réalisation des écrans étanches : entreprise « Soletanche Bachy ». Les opérations consistent à malaxer le sol de la digue avec un mélange eau/ciment grâce à une trancheuse (engin sur chenille) ;
  • Confortement du talus côté val : entreprise « Vinci Construction terrassement ». Les opérations consistent aux terrassements de la digue, à la mise en oeuvre de matériaux drainants, à la réfection du perré existant et à la pose d’ouvrages de soutènement.
  • Rénovation de l’ancienne écluse de la Jonction : entreprise « Eurovia Béton ». Les opérations permettront notamment de sécuriser l’ouvrage et de changer le système de vantellerie.

2019-10 Travaux digues Tract info riverains n1-V1(1) (pdf)

En passant

Démolition partielle des installations et bassins de l’ancienne piscine de la Jonction > à partir du 23 septembre

Principes d’aménagement

Depuis 2014, la Ville et l’Agglomération de Nevers se sont engagées dans une démarche de requalification du quartier de la Jonction (ensemble des abords du bassin du port, capitainerie, réaménagement du quai, halte pour cycles, …).

Le projet consiste en la démolition partielle des installations et bassins de l’ancienne piscine de la Jonction et en la création d’un espace paysager en lieu en place.

Phasage

  • Démontage du toboggan du 23 au 27 septembre
  • Lot n°1 (démolition) : du 30 septembre au 22 novembre
  • Lot n°2 (voirie et réseaux divers) : démarrage prévu au 2 décembre (sous réserve)
En passant

Quai de la Jonction : réfection de la chaussée et des trottoirs à partir du 7 octobre

Dans le cadre du programme d’entretien de la voirie communale, les Services techniques municipaux vont procéder à la réfection de la chaussée et des trottoirs du Quai de la Jonction à compter du 7 octobre et pour une durée de 6 semaines (hors intempéries).

Ces travaux seront réalisés par l’entreprise MERLOT TP.

Pour la bonne réalisation du chantier, le stationnement et la circulation des véhicules seront temporairement perturbés. Les accès riverains seront toutefois maintenus en dehors des horaires de travail pendant toute la durée de l’opération.

Afin de limiter l’impact des travaux sur la circulation, les trottoirs seront réalisés en demi-chaussée, et la chaussée en enrobé sera refaite de nuit. Les balisages et déviations éventuelles seront indiqués à l’avancement du chantier.

La collecte des ordures ménagères sera réalisée quant à elle aux dates et horaires habituels.

Par défaut

Ancienne piscine de la Jonction > travaux de « renaturation » en perspective

Le projet

 

La piscine de la Jonction est appelée à devenir un espace public à vocation de loisirs et de détente pour les touristes et les familles, tout en conservant la mémoire du lieu.

La trace des anciens bassins sera matérialisée par des passerelles en bois et des margelles. L’eau, incontournable en raison de la position géographique du site entre Loire et canal, sera représentée par un ru d’aspect naturel, accompagné d’un cortège végétal constitué a minima de 30 % d’espèces indigènes afin de favoriser la biodiversité locale. Par ailleurs, des jeux d’eau et du mobilier reprenant l’univers de la piscine seront installés et viendront conforter la dimension aquatique du lieu.

Le bâtiment abritant l’ancienne machinerie de la piscine à vagues sera conservé pour être réutilisé afin d’abriter les futures installations techniques nécessaires au fonctionnement des jeux d’eau. Sa toiture sera habillée d’un matériau aspect bois pour accueillir un belvédère offrant un point de vue surélevé, invitant à la contemplation du site et du port de plaisance.

Un mur d’expression artistique, clin d’œil à l’état actuel de « friche », trouvera sa place sur le mur du fond dégagé par la pente de la piscine à vague ainsi que sur le mur en retour de la rampe d’accès au belvédère. En lieu et place des toboggans et au-delà, le nouvel aménagement accueillera une grande esplanade enherbée ouverte sur le port et le bassin où enfants et adultes pourront jouer et se détendre. La structure métallique des toboggans sera toutefois conservée et servira de support à des voiles permettant d’apporter de l’ombre sur la pelouse.

Un cheminement doux sur tout le linéaire, permettant de relier le quai à la Loire, au canal et à l’Eurovelo 6 est également prévu. Enfin, une passerelle le long du bâtiment au fond du bassin permettra enfin de relier de manière sécurisée le quai au nouvel espace.

Les travaux devraient se terminer dans le courant du 1er semestre 2020.

Le budget

La renaturation de l’ancienne piscine de la Jonction est labellisée « Action Coeur de ville ».

Le projet bénéficie d’un budget de 1,3 M € dont 7,7 % sont financés par le Conseil départemental et 33,6 % par l’État, à travers le Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (Fnadt).

© Ville de Nevers

En passant

Requalification du quai de la Jonction > quelques photos des travaux de cet été

Dès septembre 2019, les usagers découvriront un quai entièrement refait avec de nouveaux espaces verts, une promenade élargie et l’installation de pontons handi-pêche. En attendant, les travaux se poursuivent durant tout l’été…

La requalification du quai est un projet labellisé « Action Cœur de Ville » à 0,4 M € dont 32,9 % sont financés par la Région et 33,7 % par l’État.

Le quai sera agrémenté d’un parking de 110 places en bataille.

   Photos prises fin juillet et fin août © Ville de Nevers