Page 1
Par défaut

Ancienne piscine de la Jonction > travaux de « renaturation » en perspective

Le projet

 

La piscine de la Jonction est appelée à devenir un espace public à vocation de loisirs et de détente pour les touristes et les familles, tout en conservant la mémoire du lieu.

La trace des anciens bassins sera matérialisée par des passerelles en bois et des margelles. L’eau, incontournable en raison de la position géographique du site entre Loire et canal, sera représentée par un ru d’aspect naturel, accompagné d’un cortège végétal constitué a minima de 30 % d’espèces indigènes afin de favoriser la biodiversité locale. Par ailleurs, des jeux d’eau et du mobilier reprenant l’univers de la piscine seront installés et viendront conforter la dimension aquatique du lieu.

Le bâtiment abritant l’ancienne machinerie de la piscine à vagues sera conservé pour être réutilisé afin d’abriter les futures installations techniques nécessaires au fonctionnement des jeux d’eau. Sa toiture sera habillée d’un matériau aspect bois pour accueillir un belvédère offrant un point de vue surélevé, invitant à la contemplation du site et du port de plaisance.

Un mur d’expression artistique, clin d’œil à l’état actuel de « friche », trouvera sa place sur le mur du fond dégagé par la pente de la piscine à vague ainsi que sur le mur en retour de la rampe d’accès au belvédère. En lieu et place des toboggans et au-delà, le nouvel aménagement accueillera une grande esplanade enherbée ouverte sur le port et le bassin où enfants et adultes pourront jouer et se détendre. La structure métallique des toboggans sera toutefois conservée et servira de support à des voiles permettant d’apporter de l’ombre sur la pelouse.

Un cheminement doux sur tout le linéaire, permettant de relier le quai à la Loire, au canal et à l’Eurovelo 6 est également prévu. Enfin, une passerelle le long du bâtiment au fond du bassin permettra enfin de relier de manière sécurisée le quai au nouvel espace.

Les travaux devraient se terminer dans le courant du 1er semestre 2020.

Le budget

La renaturation de l’ancienne piscine de la Jonction est labellisée « Action Coeur de ville ».

Le projet bénéficie d’un budget de 1,3 M € dont 7,7 % sont financés par le Conseil départemental et 33,6 % par l’État, à travers le Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (Fnadt).

© Ville de Nevers